Colonialisme: Alger réclame toujours la « repentance » de la France

Par

Alger maintient son exigence d’une repentance de la France pour les crimes commis durant ses 132 ans de colonisation de l’Algérie, a déclaré le ministre algérien de la communication et porte-parole du gouvernement, à l’occasion de la célébration, samedi, pour la première fois, de la « journée de la Mémoire ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alger maintient son exigence d’une repentance de la France pour les crimes commis durant ses 132 ans de colonisation de l’Algérie, a déclaré le ministre algérien de la communication et porte-parole du gouvernement, à l’occasion de la célébration, samedi, pour la première fois, de la « journée de la Mémoire ».