Conditions de détention indignes: la Cour de cassation rend possible la libération d’un prisonnier

Par

La Cour de cassation donne au juge la possibilité de libérer un prisonnier s’il constate que les conditions de détention de ce dernier sont indignes, dans une décision rendue mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour de cassation donne au juge la possibilité de libérer un prisonnier s’il constate que les conditions de détention de ce dernier sont indignes, dans une décision rendue mercredi.