Manche: Boris Johnson « indigné » de l’activité des passeurs, en appelle à la France

Par

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a fait part mercredi de son « indignation » face au regain d’activité des passeurs « criminels » qui organisent les traversées illégales de la Manche, en renvoyant la responsabilité à la France avant une rencontre franco-britannique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a fait part mercredi de son « indignation » face au regain d’activité des passeurs « criminels » qui organisent les traversées illégales de la Manche, en renvoyant la responsabilité à la France avant une rencontre franco-britannique.