Malawi: lacrymogène lors d'une manifestation dénonçant des agressions sexuelles de la police

Par

La police a fait usage de gaz lacrymogène jeudi à Lilongwe, la capitale du Malawi, lors d'une manifestation de milliers de personnes qui protestaient contre les agressions sexuelles dont sont soupçonnés des policiers, a-t-on appris de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La police a fait usage de gaz lacrymogène jeudi à Lilongwe, la capitale du Malawi, lors d'une manifestation de milliers de personnes qui protestaient contre les agressions sexuelles dont sont soupçonnés des policiers, a-t-on appris de sources concordantes.