Israël autorise la candidature d’une députée arabe pour les législatives

Par

La Cour suprême israélienne a annulé dimanche l’invalidation de la candidature aux législatives d’une députée arabe par la commission électorale qui l’accusait de soutenir le « terrorisme ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour suprême israélienne a annulé dimanche l’invalidation de la candidature aux législatives d’une députée arabe par la commission électorale qui l’accusait de soutenir le « terrorisme ».