L’Italie réclame la libération par l’Egypte d’un jeune chercheur

Par

Le gouvernement italien a réclamé dimanche la libération d’un jeune chercheur et militant des droits humains égyptien, exprimant « la crainte fondée » qu’il ne soit torturé par les forces de sécurité d’Egypte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement italien a réclamé dimanche la libération d’un jeune chercheur et militant des droits humains égyptien, exprimant « la crainte fondée » qu’il ne soit torturé par les forces de sécurité d’Egypte.