Brassens conduit désormais en prison

Les roussins, les cognes, les poulets, les vaches, bref, les gardiens de la paix, ont coffré hier de joyeux drilles toulousains qui leur chantaient du Brassens. De mieux en mieux...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mercredi 8 juin 2011, une trentaine de personnes ont été arrêtées à Toulouse pour avoir entonné devant la police une strophe d'«Hécatombe» de Georges Brassens: