Première démission d’un ministre après l’explosion de Beyrouth

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre de l’Information libanaise, Manal Abdel Samad, a annoncé dimanche qu’elle quittait le gouvernement, première démission du genre après l’explosion meurtrière et dévastatrice du port de Beyrouth qui a traumatisé l’opinion publique et alimenté la colère contre l’incurie des dirigeants.