Condamné à du sursis, Mélenchon dénonce un "jugement politique"

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Jean-Luc Mélenchon a été condamné lundi à trois mois de prison avec sursis et 8.000 euros d'amende par le tribunal de Bobigny pour les incidents ultra médiatisés qui ont émaillé les perquisitions de l'an dernier dans les locaux de La France insoumise et au domicile de certains de ses dirigeants.