France: la loi contre les séparatismes n’est pas « contre les religions » (Premier ministre)

Par

La loi « confortant les principes de la République », présentée mercredi en France et critiquée à l’étranger, n’est pas « contre les religions » mais vise « l’idéologie pernicieuse portant le nom d’islamisme radical », a assuré le Premier ministre Jean Castex.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La loi « confortant les principes de la République », présentée mercredi en France et critiquée à l’étranger, n’est pas « contre les religions » mais vise « l’idéologie pernicieuse portant le nom d’islamisme radical », a assuré le Premier ministre Jean Castex.