Crash en Iran: pour le chef de l'Otan, la piste du missile iranien est crédible

Par

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a estimé vendredi qu'il n'y avait "aucune raison de ne pas croire" les informations de plusieurs pays occidentaux selon lesquelles le crash d'un Boeing ukrainien pouvait être dû à un tir accidentel de missile antiaérien iranien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a estimé vendredi qu'il n'y avait "aucune raison de ne pas croire" les informations de plusieurs pays occidentaux selon lesquelles le crash d'un Boeing ukrainien pouvait être dû à un tir accidentel de missile antiaérien iranien.