Crise du Boeing 737 MAX: le sous-traitant Spirit AeroSystems licencie 2.800 salariés

Par

Le groupe américain Spirit AeroSystems, gros sous-traitant de Boeing, a annoncé vendredi devoir licencier environ 16% de ses effectifs en raison de la suspension de la production de l'appareil 737 MAX, cloué au sol depuis mars 2019 après deux crashs mortels.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le groupe américain Spirit AeroSystems, gros sous-traitant de Boeing, a annoncé vendredi devoir licencier environ 16% de ses effectifs en raison de la suspension de la production de l'appareil 737 MAX, cloué au sol depuis mars 2019 après deux crashs mortels.