Fin de vie: Buzyn veut "sécuriser" et "garantir" l'accès aux soins palliatifs à domicile

Par

Des "travaux" vont être menés "de façon urgente" pour "encadrer, sécuriser et garantir" l'accès en dehors de l'hôpital aux médicaments utilisés pour les soins de fin de vie, a annoncé la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des "travaux" vont être menés "de façon urgente" pour "encadrer, sécuriser et garantir" l'accès en dehors de l'hôpital aux médicaments utilisés pour les soins de fin de vie, a annoncé la ministre de la Santé Agnès Buzyn.