RDC: les violences en Ituri, possibles "crimes contre l'humanité" voire un "génocide"

Par

Les violences en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo depuis décembre 2017, "pourraient présenter des éléments constitutifs de crimes contre l'humanité" voire de "crime de génocide", selon un rapport des Nations unies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les violences en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo depuis décembre 2017, "pourraient présenter des éléments constitutifs de crimes contre l'humanité" voire de "crime de génocide", selon un rapport des Nations unies.