Algérie : lourdes peines de prison confirmées pour Saïd Bouteflika et deux ex-chefs du renseignement

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saïd Bouteflika, le frère du président déchu Abdelaziz Bouteflika, et deux anciens chefs du renseignement algériens ont été condamnés lundi soir à 15 ans de prison par un tribunal militaire pour complot contre l’armée et l’Etat, un verdict confirmé en appel.