Iran: le procès d’un opposant iranien s’ouvre « à huis clos » (médias)

Par

Le procès de Rouhollah Zam, opposant iranien exilé en France dont les Gardiens de la Révolution avaient annoncé l’arrestation en octobre, s’est ouvert lundi à Téhéran « à huis clos et en l’absence des médias », selon l’agence semi-officielle Fars.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le procès de Rouhollah Zam, opposant iranien exilé en France dont les Gardiens de la Révolution avaient annoncé l’arrestation en octobre, s’est ouvert lundi à Téhéran « à huis clos et en l’absence des médias », selon l’agence semi-officielle Fars.