Le Conseil de sécurité de l’ONU « condamne fermement » la violence des militaires en Birmanie (déclaration)

Par

Le Conseil de sécurité de l’ONU « condamne fermement la violence contre des manifestants pacifiques, incluant des femmes, des jeunes et des enfants » en Birmanie, dans une déclaration acceptée mercredi à l’unanimité de ses membres, dont la Chine, selon des diplomates.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil de sécurité de l’ONU « condamne fermement la violence contre des manifestants pacifiques, incluant des femmes, des jeunes et des enfants » en Birmanie, dans une déclaration acceptée mercredi à l’unanimité de ses membres, dont la Chine, selon des diplomates.