La Norvège devrait renoncer aux vaccins d’AstraZeneca et Johnson & Johnson, selon des experts

Par

Un comité d’experts mis en place par le gouvernement norvégien pour se prononcer sur les vaccins anti-Covid d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson a préconisé lundi de renoncer à ces sérums en raison des risques d’effets secondaires rares mais graves.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un comité d’experts mis en place par le gouvernement norvégien pour se prononcer sur les vaccins anti-Covid d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson a préconisé lundi de renoncer à ces sérums en raison des risques d’effets secondaires rares mais graves.