L’Allemagne ambitionne de devenir « numéro 1 mondial » dans l’hydrogène

Par

L’Allemagne ambitionne de devenir « le fournisseur et producteur numéro 1 » d’hydrogène, grâce à un plan de 9 milliards d’euros visant à soutenir cette technologie, pour décarboner son industrie et relancer l’économie, après la pandémie de Covid-19.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Allemagne ambitionne de devenir « le fournisseur et producteur numéro 1 » d’hydrogène, grâce à un plan de 9 milliards d’euros visant à soutenir cette technologie, pour décarboner son industrie et relancer l’économie, après la pandémie de Covid-19.