Suez: le conseil d’administration dénonce une démarche « hostile » de Veolia

Par

Le conseil d’administration de Suez, dont Veolia souhaite racheter les parts détenues par Engie, dénonce un projet « hostile », et apporte son soutien aux dirigeants du groupe qui veulent susciter un projet alternatif, indique-t-il jeudi dans un communiqué.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le conseil d’administration de Suez, dont Veolia souhaite racheter les parts détenues par Engie, dénonce un projet « hostile », et apporte son soutien aux dirigeants du groupe qui veulent susciter un projet alternatif, indique-t-il jeudi dans un communiqué.