Les failles du sondage donnant le FN en tête aux européennes

Par

Le chercheur Joël Gombin, spécialiste des votes FN, décrypte sur son blog le sondage de l'Ifop qui place pour la première fois le Front national en tête des intentions de vote pour les européennes de 2014. Il émet plusieurs « réserves », qui conduisent à « nuancer l’interprétation de ces chiffres ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un sondage réalisé par l'IFOP, publié en une du Nouvel Observateur cette semaine, place pour la première fois le Front national en tête des intentions de vote pour les élections européennes de 2014 : les listes du FN seraient créditées de 24 % des intentions de vote, contre 22 % pour les listes de l’UMP et 19 % pour celles du Parti socialiste.