Berlin va atténuer le coût de la fermeture de ses centrales à charbon

Par
L'Allemagne va autoriser les exploitants de centrales à charbon à conserver leurs droits d'émissions de carbone après la fermeture de leurs sites, dans le cadre d'un compromis destiné à limiter les conséquences financières pour ces compagnies électriques des mesures de lutte contre le changement climatique décidées par la coalition au pouvoir à Berlin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne va autoriser les exploitants de centrales à charbon à conserver leurs droits d'émissions de carbone après la fermeture de leurs sites, dans le cadre d'un compromis destiné à limiter les conséquences financières pour ces compagnies électriques des mesures de lutte contre le changement climatique décidées par la coalition au pouvoir à Berlin.