Le Géorgien assassiné à Berlin était un meurtrier, selon Poutine

Par
Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que le ressortissant géorgien assassiné en août dernier à Berlin était lui-même un assassin ayant pris part à des actes sanglants sur le territoire russe et souligné que la demande d'extradition formulée à l'Allemagne n'avait pas été entendue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que le ressortissant géorgien assassiné en août dernier à Berlin était lui-même un assassin ayant pris part à des actes sanglants sur le territoire russe et souligné que la demande d'extradition formulée à l'Allemagne n'avait pas été entendue.