Incendie volontaire à l’Université de Nantes à la veille de partiels

Par

Un incendie volontaire a touché dans la nuit de dimanche à lundi un bâtiment de l’Université de Nantes où devait se tenir des examens lundi, sans faire de victime mais rendant les lieux inutilisables, a-t-on appris auprès de l’institution et de la police.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un incendie volontaire a touché dans la nuit de dimanche à lundi un bâtiment de l’Université de Nantes où devait se tenir des examens lundi, sans faire de victime mais rendant les lieux inutilisables, a-t-on appris auprès de l’institution et de la police.