L’Irak marque la fin du deuil pour Soleimani et Mouhandis

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les dirigeants irakiens ont promis mardi de protéger leur « souveraineté » au 40e jour de deuil pour la mort d’Abou Mehdi al-Mouhandis, chef des paramilitaires pro-Téhéran tué par une frappe américaine aux côtés du général iranien Qassem Soleimani à Bagdad.