Le régime syrien paiera « très cher » toute nouvelle attaque contre la Turquie (Erdogan)

Par

Le régime syrien paiera « très cher » toute nouvelle attaque contre les forces d’Ankara dans le nord-ouest de la Syrie, a mis en garde mardi le président Recep Tayyip Erdogan, au lendemain d’un bombardement ayant tué cinq soldats turcs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le régime syrien paiera « très cher » toute nouvelle attaque contre les forces d’Ankara dans le nord-ouest de la Syrie, a mis en garde mardi le président Recep Tayyip Erdogan, au lendemain d’un bombardement ayant tué cinq soldats turcs.