La Chine appelle la Birmanie à « la désescalade », au « dialogue » (ambassadeur à l’ONU)

Par

La Chine estime qu’« il est maintenant temps de procéder à la désescalade » en Birmanie et qu’« il est temps de dialoguer », a affirmé mercredi l’ambassadeur chinois à l’ONU, Zhang Jun, après l’approbation par le Conseil de sécurité d’une déclaration condamnant pour la première fois la junte militaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Chine estime qu’« il est maintenant temps de procéder à la désescalade » en Birmanie et qu’« il est temps de dialoguer », a affirmé mercredi l’ambassadeur chinois à l’ONU, Zhang Jun, après l’approbation par le Conseil de sécurité d’une déclaration condamnant pour la première fois la junte militaire.