Srebrenica oblige à la « justice » et à la « réconciliation », dit Macron

Par

Emmanuel Macron a transmis samedi un message de « solidarité » à la Bosnie pour la commémoration du génocide de Srebrenica il y a 25 ans, qui oblige selon lui « à la vérité et à la justice » mais aussi à la « réconciliation ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron a transmis samedi un message de « solidarité » à la Bosnie pour la commémoration du génocide de Srebrenica il y a 25 ans, qui oblige selon lui « à la vérité et à la justice » mais aussi à la « réconciliation ».