L’humanitaire français tué au Guatemala est tombé dans « un guet-apens »

Par

Le Français Benoît Maria, responsable d’Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF) au Guatemala, tué lundi lors d’une attaque armée contre son véhicule dans le nord-est du pays, est tombé dans un « guet-apens », a affirmé mardi à l’AFP le directeur général de l’ONG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Français Benoît Maria, responsable d’Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF) au Guatemala, tué lundi lors d’une attaque armée contre son véhicule dans le nord-est du pays, est tombé dans un « guet-apens », a affirmé mardi à l’AFP le directeur général de l’ONG.