Les syndicats réformistes se joignent à la contestation sur les retraites

Par
Les organisations réformistes CFDT, UNSA et CFTC ont rejoint mercredi le front syndical contre le projet gouvernemental sur l'avenir des retraites, signant l'échec d'Edouard Philippe à déminer la contestation en dépit des concessions annoncées dans la journée par le Premier ministre sur le fond de la réforme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les organisations réformistes CFDT, UNSA et CFTC ont rejoint mercredi le front syndical contre le projet gouvernemental sur l'avenir des retraites, signant l'échec d'Edouard Philippe à déminer la contestation en dépit des concessions annoncées dans la journée par le Premier ministre sur le fond de la réforme.