Un projet de vidéoprotection « intelligent » de Marseille attaqué en justice

Par

L’association « La quadrature du Net », spécialisée dans la défense des libertés dans le domaine numérique, a annoncé contester devant le tribunal administratif de Marseille un projet municipal de vidéoprotection dit « intelligent » qu’elle juge « dangereux » et « illégal » mais que la mairie dit avoir « suspendu ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’association « La quadrature du Net », spécialisée dans la défense des libertés dans le domaine numérique, a annoncé contester devant le tribunal administratif de Marseille un projet municipal de vidéoprotection dit « intelligent » qu’elle juge « dangereux » et « illégal » mais que la mairie dit avoir « suspendu ».