Libye: après Haftar, ses rivaux du GNA acceptent le cessez-le-feu

Par

Le Gouvernement d'union nationale (GNA) a accepté dimanche l'appel à un cessez-le-feu en Libye lancé par Moscou et Ankara, quelques heures après l'annonce par leur rival, le maréchal Khalifa Haftar, de la cessation des hostilités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Gouvernement d'union nationale (GNA) a accepté dimanche l'appel à un cessez-le-feu en Libye lancé par Moscou et Ankara, quelques heures après l'annonce par leur rival, le maréchal Khalifa Haftar, de la cessation des hostilités.