Attaque de militaires près de Paris en 2017: non-lieu pour deux proches de l’assaillant

Par

Les juges d’instruction français ont ordonné un non-lieu dans l’enquête sur l’attaque contre des militaires en 2017 à l’aéroport parisien d’Orly et estimé que son auteur, tué lors de l’assaut, avait agi pour des motivations terroristes, a appris l’AFP de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les juges d’instruction français ont ordonné un non-lieu dans l’enquête sur l’attaque contre des militaires en 2017 à l’aéroport parisien d’Orly et estimé que son auteur, tué lors de l’assaut, avait agi pour des motivations terroristes, a appris l’AFP de sources concordantes.