Boeing/Airbus: l’UE « regrette » les nouvelles taxes américaines et attend Biden

Par

Bruxelles a dit « regretter » l’entrée en vigueur mardi de nouvelles taxes américaines sur certains produits européens dans le cadre du vieux litige entre Boeing et Airbus qu’elle espère solder avec l’arrivée prochaine du président Joe Biden.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles a dit « regretter » l’entrée en vigueur mardi de nouvelles taxes américaines sur certains produits européens dans le cadre du vieux litige entre Boeing et Airbus qu’elle espère solder avec l’arrivée prochaine du président Joe Biden.