Explosion de Beyrouth: trois notices rouges émises par Interpol (source judiciaire)

Par

Interpol a informé les autorités libanaises avoir émis à leur demande des « notices rouges » contre trois personnes liées à l’explosion au port de Beyrouth qui a fait plus de 200 morts en août dernier, a indiqué mardi à l’AFP une source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Interpol a informé les autorités libanaises avoir émis à leur demande des « notices rouges » contre trois personnes liées à l’explosion au port de Beyrouth qui a fait plus de 200 morts en août dernier, a indiqué mardi à l’AFP une source judiciaire.