Ford a menti sur la raison de la fermeture de ses usines au Brésil, dit Bolsonaro

Par

Le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé mardi Ford d’avoir menti sur la raison pour laquelle le constructeur automobile américain a décidé de fermer ses usines dans son pays, l’accusant de réclamer « plus de subventions ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé mardi Ford d’avoir menti sur la raison pour laquelle le constructeur automobile américain a décidé de fermer ses usines dans son pays, l’accusant de réclamer « plus de subventions ».