Ouganda: les réseaux sociaux suspendus avant la présidentielle

Par

L’Ouganda a ordonné mardi, deux jours avant l’élection présidentielle, à ses opérateurs internet de suspendre l’accès à l’ensemble des réseaux sociaux et services de messagerie jusqu’à nouvel ordre, selon une lettre du régulateur des télécommunications consultée par l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Ouganda a ordonné mardi, deux jours avant l’élection présidentielle, à ses opérateurs internet de suspendre l’accès à l’ensemble des réseaux sociaux et services de messagerie jusqu’à nouvel ordre, selon une lettre du régulateur des télécommunications consultée par l’AFP.