Congo : une ONG dénonce la détention « arbitraire » de cinq activistes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’organisation Acat-France a dénoncé mercredi la détention « arbitraire » à Brazzaville de quatre militants de l’Association « Incarner l’espoir » et d’un activiste du Mouvement citoyen Ras-le-bol, arrêtés entre novembre et décembre pour « atteinte à la sécurité de l’État », selon un communiqué.