Malawi: l’usage de fluide correcteur n’a pas favorisé de candidat (cheffe de la commission électorale)

Par

L’usage de liquide correcteur blanc dans les procès-verbaux de la présidentielle de mai, au résultat depuis annulé par la justice à la suite de nombreuses irrégularités, n’a pas favorisé de candidat, a déclaré mercredi la cheffe de la commission électorale du Malawi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’usage de liquide correcteur blanc dans les procès-verbaux de la présidentielle de mai, au résultat depuis annulé par la justice à la suite de nombreuses irrégularités, n’a pas favorisé de candidat, a déclaré mercredi la cheffe de la commission électorale du Malawi.