Refoulements de migrants: « escalade inédite » des violations en Grèce

Par

Les violations des droits des migrants et réfugiés en Grèce ont connu « une escalade inédite » en 2020, une année marquée par un nombre accru de refoulements illégaux en mer Egée impliquant Frontex, l’agence européenne de contrôle aux frontières, selon une étude de l’ONG Mare Liberum, publiée vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les violations des droits des migrants et réfugiés en Grèce ont connu « une escalade inédite » en 2020, une année marquée par un nombre accru de refoulements illégaux en mer Egée impliquant Frontex, l’agence européenne de contrôle aux frontières, selon une étude de l’ONG Mare Liberum, publiée vendredi.