Vingt maires dénoncent le « traitement des étrangers » par l’Etat en Seine-maritime

Par

Le maire PS de Rouen Nicolas Mayer-Rossignol et 19 autres maires de la métropole normande ont fait part vendredi de leurs « plus vives préoccupations devant les conditions de traitement des étrangers par les service de la préfecture » de la Seine-maritime.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le maire PS de Rouen Nicolas Mayer-Rossignol et 19 autres maires de la métropole normande ont fait part vendredi de leurs « plus vives préoccupations devant les conditions de traitement des étrangers par les service de la préfecture » de la Seine-maritime.