Feu vert des députés à une rallonge budgétaire exceptionnelle pour les aides d’urgence

Par

La commission des Finances de l’Assemblée nationale a donné mercredi un feu vert de principe à la rallonge budgétaire de 7,2 milliards d’euros demandée par le gouvernement pour financer durant les prochains mois le fonds de solidarité et l’activité partielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La commission des Finances de l’Assemblée nationale a donné mercredi un feu vert de principe à la rallonge budgétaire de 7,2 milliards d’euros demandée par le gouvernement pour financer durant les prochains mois le fonds de solidarité et l’activité partielle.