Projet de loi séparatisme en France: « coup de guillotine » pour la démocratie, selon le président turc

Par

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié le projet de loi contre le « séparatisme » en France de « coup de guillotine » pour « la démocratie » mercredi soir, alors que députés et sénateurs français réunis mercredi en commission mixte ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur le texte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié le projet de loi contre le « séparatisme » en France de « coup de guillotine » pour « la démocratie » mercredi soir, alors que députés et sénateurs français réunis mercredi en commission mixte ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur le texte.