Nucléaire iranien: l’accord « donne du temps à la diplomatie »

Par

L’arrangement conclu dimanche entre l’Iran et l’AIEA sur la surveillance du programme nucléaire permet de « donner du temps à la diplomatie », a estimé le directeur général de l’instance onusienne, en référence aux pourparlers de Vienne pour sauver l’accord international de 2015.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’arrangement conclu dimanche entre l’Iran et l’AIEA sur la surveillance du programme nucléaire permet de « donner du temps à la diplomatie », a estimé le directeur général de l’instance onusienne, en référence aux pourparlers de Vienne pour sauver l’accord international de 2015.