Aube dorée: la Cour pénale d’Athènes rejette les circonstances atténuantes

Par

La Cour pénale d’Athènes a rejeté lundi toutes les circonstances atténuantes susceptibles d’alléger les peines de prison encourues par les dirigeants du parti néonazi Aube dorée, reconnus coupables la semaine dernière de « direction d’organisation criminelle », a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour pénale d’Athènes a rejeté lundi toutes les circonstances atténuantes susceptibles d’alléger les peines de prison encourues par les dirigeants du parti néonazi Aube dorée, reconnus coupables la semaine dernière de « direction d’organisation criminelle », a-t-on appris de source judiciaire.