Bélarus: face à la contestation, la police menace de recourir aux balles réelles

Par

La police du Bélarus aura recours « si nécessaire » à des tirs à balles réelles pour mater la contestation contre le président Alexandre Loukachenko, a averti lundi le ministère de l’Intérieur, jugeant que la protestation se « radicalise ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La police du Bélarus aura recours « si nécessaire » à des tirs à balles réelles pour mater la contestation contre le président Alexandre Loukachenko, a averti lundi le ministère de l’Intérieur, jugeant que la protestation se « radicalise ».