La centrale à charbon de Cordemais ne fermera pas totalement en 2022

Par

La centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique) continuera à fonctionner jusqu’en 2024 voire 2026, à un bas régime compatible avec la loi sur la fermeture des quatre centrales à charbon françaises en 2022, a annoncé lundi le gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique) continuera à fonctionner jusqu’en 2024 voire 2026, à un bas régime compatible avec la loi sur la fermeture des quatre centrales à charbon françaises en 2022, a annoncé lundi le gouvernement.