Morales veut créer des milices armées s'il rentre en Bolivie

Par

L'ancien président bolivien Evo Morales, en exil en Argentine, a déclaré dimanche que s'il rentrait en Bolivie il formerait des milices populaires armées comme celles qui existent au Venezuela.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'ancien président bolivien Evo Morales, en exil en Argentine, a déclaré dimanche que s'il rentrait en Bolivie il formerait des milices populaires armées comme celles qui existent au Venezuela.