Retraites: après le retrait de l’âge pivot, « il va falloir continuer à peser », estime Berger

Par

Le retrait de l’âge pivot de la réforme des retraites, réclamé par la CFDT, n’est pas « la fin de l’histoire » et « il va falloir continuer à peser », notamment concernant les sources alternatives de financement, a déclaré lundi son secrétaire général, Laurent Berger, sur RTL.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le retrait de l’âge pivot de la réforme des retraites, réclamé par la CFDT, n’est pas « la fin de l’histoire » et « il va falloir continuer à peser », notamment concernant les sources alternatives de financement, a déclaré lundi son secrétaire général, Laurent Berger, sur RTL.