Algérie: six mois de prison pour des militants du Hirak

Par

La justice algérienne a condamné mercredi quatre militants de l’opposition, dont un rappeur berbère, à six mois de prison ferme, notamment pour outrage au président et diffusion de fausses nouvelles, a indiqué le Comité national de libération des détenus (CNLD).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice algérienne a condamné mercredi quatre militants de l’opposition, dont un rappeur berbère, à six mois de prison ferme, notamment pour outrage au président et diffusion de fausses nouvelles, a indiqué le Comité national de libération des détenus (CNLD).